Massif armoricain, vers 1930

Demangeon-Perpillou

Imprimés, manuscrits, cartes, documents iconographiques (plaques de verre, diapositives, tirages)

Le géographe Albert Demangeon (1872-1940), a été, à l'École normale supérieure, l'élève de Paul Vidal de La Blache et le condisciple d'Emmanuel de Martonne. Sa thèse sur la Picardie, soutenue en 1905, est considérée comme un modèle de la géographie régionale à la française. Auteur d'une douzaine d'ouvrages, auxquels s'ajoutent une dizaine de manuels scolaires, une centaine d'articles et près d'un millier de notes et de comptes-rendus, Demangeon affermit progressivement son autorité universitaire jusqu'à devenir, après la mort de Jean Brunhes en 1930, le chef de file de la géographie humaine française.

Son gendre Aimé Perpillou (1902-1976), après avoir soutenu une thèse de géographie physique sur le Limousin, mène une brillante carrière universitaire qui le conduit à la chaire de Géographie de la Sorbonne, naguère occupé par son beau-père ; secrétaire général de la Société de géographie en 1947 il en devient président en 1975, un an avant sa disparition.

En 1979, les enfants d'Aimé Perpillou et de Suzanne Demangeon ont souhaité donner à la Bibliothèque Mazarine la bibliothèque et les archives de leurs père et grand-père, exceptionnel ensemble couvrant trois-quart de siècle de l'histoire de la géographie française.

Les ouvrages de la bibliothèque, riche d'environ 7 000 volumes dont de nombreuses brochures ou tirés-à-part de géographes étrangers, ont fait l'objet d'un signalement complet dans le catalogue général de la Bibliothèque Mazarine (fonds particulier Demangeon-Perpillou). Déposés pour des raisons de conservation au Centre technique du livre, leur consultation à la Mazarine se fait sous 48h de délai après réception de la demande.

Le fonds manuscrit est principalement constitué des dossiers de travails, notes, manuscrits d'ouvrages ou d'articles d'Albert Demangeon et d'Aimé Perpillou. Il comprend également des archives de nature privée des familles Demangeon, Perpillou, ainsi qu'une part de celles de la famille Wallon dont était issue Madame Louise Demangeon. Une collection iconographique importante, constituée par Demangeon puis par Perpillou, comprend plus de deux mille plaques de verre, des diapositives et des tirages. La consultation des documents scientifiques est libre, celle des archives familiales privées est réservée jusqu'au 1er janvier 2030. Les papiers scientifiques d'Albert Demangeon (y compris les plaques de verre de sa documentation gégraphique), qui ont été inventoriés par M. Denis Wolff, auteur d'une thèse sur Albert Demangeon, et font l'objet d'un signalement complet dans Calames ; les papiers scientifiques d'Aimé Perpillou sont en cours de traitement. La part des archives Wallon concernant Henri-Alexandre Wallon (1812-1904) est également décrite dans Calames.

Denis Wolff, « Albert Demangeon (1872-1940). Sources et bibliographie », Cybergeo, n°315, 5 juillet 2005 [en ligne : http://cybergeo.revues.org/5493].