Art d'écrire

News

L'exemplaire de dédicace de l'Art d'écrire d'Allais de Beaulieu (1680)

La Bibliothèque Mazarine acquiert, avec le soutien de la société Jas Hennessy & Cie, l'exemplaire de dédicace de l'Art d'écrire de Jean-Baptiste Allais de Beaulieu (1680).

Entièrement imprimé et gravé sur vélin, cet exemplaire est relié aux armes du dédicataire, Francesco Bellinzani (1619-1684), homme d'affaire et administrateur commercial qui fut l'un des proches et des plus discrets conseillers de Mazarin. Après la mort du cardinal, il fut associé au conseil qui réunissait ses exécuteurs testamentaires, puis passa au service de Colbert. Il partagea très vraisemblablement la grande attention de son nouveau maître pour la lettre et la "belle écriture". On sait très peu de choses sur sa bibliothèque personnelle.
Publié en 1680 à l'adresse de son auteur, ce traité du maître d'écriture Jean-Baptiste Allais de Beaulieu est consacré à la "lettre ronde" et à la "bâtarde", alors perçues comme les formes d'expression graphique idéales de l'"idiome français". Gravées par Louis Senault, les planches offrent non seulement des modèles d'écriture, mais aussi des règles de tracé (modes d'appui, pente de la main, taille de la plume, vitesse d'exécution...).
Ce livre constitua un cas intéressant d'interaction entre la calligraphie et la typographie : à partir de 1694, dans le contexte de réforme de la typographie royale, ses planches ont directement servi de modèle pour le dessin des nouveaux caractères italiques dessinés par Philippe Grandjean.
La dédicace, manuscrite, est calligraphiée en cinq couleurs et ornée des armes du dédicataire.

IMG 4983                          IMG 4984

Jean-Baptiste ALLAIS DE BEAULIEU. L'Art d'écrire. A Paris, chez l'auteur, au coin de la rue du Harlay, 1680. In-fol. [Bibliothèque Mazarine : Rés. 2°-10943]