img7197.JPG

News

L’Inventaire des manuscrits philosophiques clandestins (IMPC)

De la fin du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle, une multitude de textes violemment critiques portant principalement sur la religion ont circulé sous forme de copies manuscrites. Depuis que ce phénomène a été révélé en 1912 par Gustave Lanson, la recherche contemporaine internationale ne cesse de découvrir son influence décisive sur la pensée et la littérature des Lumières. Pour permettre une connaissance approfondie de ce corpus, resté en grande partie inédit, une équipe internationale et interdisciplinaire s’attache à en réaliser un minutieux inventaire analytique et systématique. Elle a terminé son travail à la Bibliothèque Mazarine qui possède un ensemble exceptionnel de « manuscrits philosophiques clandestins ». L’édition électronique de cet Inventaire est désormais accessible en ligne. Cette publication a été conduite en partenariat par le Centre d'étude de la langue et des littératures françaises (CELLF, UMR 8599 CNRS-Université Paris-Sorbonne) et la Bibliothèque Mazarine, sous le patronage de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Conçu comme un intégrateur de ressources structurées en XML (EAD ou TEI), l'Inventaire est articulé avec le catalogue des manuscrits et archives de l'Enseignement supérieur (CALAMES). Une mise à jour dynamique permettra d’accéder à un dictionnaire des œuvres et des auteurs, aux versions numérisées des manuscrits eux-mêmes, à leurs éditions électroniques. Le modèle a vocation à être ensuite étendu à l'ensemble des collections nationales, permettant de conduire à sa transformation en un Inventaire analytique général en ligne des manuscrits philosophiques clandestins.