Richelieu by Philippe de Champaigne (1642)

Projects

Richelieu's Library online

Le cardinal de Richelieu (1585-1642) a passé sa vie à rassembler des livres, manuscrits et imprimés, dont il a fait la première bibliothèque « d’homme d’État » du XVIIe siècle : une réalisation (1300 mss, 6150 imprimés) qui fut imitée et largement dépassée, sur le plan quantitatif, par Mazarin (sans doute 50 000 volumes dans sa 1re bibliothèque en 1650 ; 2400 mss et 26500 imprimés dans sa seconde en 1661) puis par Colbert (7600 mss, 22 000 imprimés).

Le projet est à la fois le complément et le préliminaire historique de celui relatif à la bibliothèque de Mazarin, ouvert en 2014 ; il répond aux mêmes principes et bénéficie de son expérience technique. Il s’agit d’abord de tirer de l’oubli la collection de Richelieu, qui n’a fait jusqu’à présent l’objet que d’une attention limitée, due au fait que la volonté exprimée par le cardinal d’ouvrir sa bibliothèque au public n’a pas été respectée, que ses livres sont rapidement devenus inaccessibles après son décès et qu’ils ont été ensuite fondus dans l’anonymat d’une bibliothèque d’institution, celle du Collège de Sorbonne, à partir de 1660. Quant à la galerie qui abritait les livres dans le Palais cardinal, elle changea d’affectation dès 1648, avant d’être détruite à la veille de la Révolution. Le projet comprend :

  • édition et diffusion de l’inventaire de la collection, à partir de deux sources complémentaires : l’inventaire dressé du vivant de Richelieu (ms. BnF lat. 10384, collationné avec lat. 4066) et l’inventaire après-décès (Mazarine 4270-4271) ; ces sources principales pourront être complétées de données issues des inventaires de récolements postérieurs (1648, 1690) ;
  • localisation des manuscrits ;
  • identification bibliographique et localisation des imprimés ;
  • étude de la collection (formation, caractérisation du fonds, dispersion).

Le protocole d’édition retenu (XML TEI) est le même que pour Mazarin. L’intégration des livres de Richelieu aux entreprises de bibliothèques en ligne permettra de leur apporter ce qui fut le socle des grandes bibliothèques de l’âge classique.

Établissement porteur : Bibliothèque Mazarine
Partenaires  :

  • Centre Jean Mabillon (École nationale des Chartes), EA 3624
  • CNRS/Université de Caen, Maison de la recherche en sciences humaines, Pôle Document numérique (USR 3486)
  • Bibliothèque nationale de France, département des Manuscrits.
  • Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS)